Effects of foreign debt and other related financial obligations of States on the full enjoyment of all human rights, particularly economic, social and cultural rights (A/73/179)

Author: Juan Pablo Bohoslavsky
Year: 2018
Language: Arabic, Chinese, English, French, Russian, Spanish
PDF of Resource PDF of Resource

In the present report, the Independent Expert discusses the impact of economic reforms, in particular austerity and fiscal consolidation measures, on women’s human rights. He argues that the prevailing current economic system is based on various forms of gender discrimination. The value of unpaid work and its contribution to the economy is, for the most part, not taken into account by mainstream economic thinking. Highlighting some economic models, the report looks into unpaid care work, which is done mostly by women, and how it underpins economic growth, unjustly absorbs economic shocks and compensates for austerity measures.

The Independent Expert offers insight into the particular channels through which economic reform policies affect women’s human rights and suggests what can and should be done to prevent and address negative impacts. He argues that a human rights perspective, combined with a feminist economics analysis, can help to expose such policy biases, for which a gender-sensitive human rights impact assessment of economic reform policies is essential. Furthermore, that combination of perspective and analysis can guide policymakers in devising alternative solutions that are inclusive and advance gender equality and human rights.

A human rights approach to economic and regulatory issues should aim at addressing asymmetric power relations between men and women that are at the core of gender inequality. In that context, the report briefly discusses some elements of economic reform policies that affect the right to work, social security, housing, food, water and health. In addition, it addresses the role of the international financial institutions that, through their lending programmes, surveillance and technical assistance, prescribe macroeconomic policies that have implications for gender equality.


Dans le présent rapport, l’Expert indépendant examine les effets que peuvent avoir sur les droits fondamentaux des femmes les réformes économiques, en particulier les mesures d’austérité et d’assainissement des finances publiques. Il soutient que le système économique actuellement en place repose sur diverses formes de discrimination sexiste. Le courant dominant de la pensée économique ne tient pas compte, dans la plupart des cas, de la valeur des travaux non rémunérés et de leur contribution à l’économie. Le rapport expose certains modèles économiques et analyse les soins non rémunérés, qui sont essentiellement dispensés par les femmes, et la façon dont ces activités soutiennent la croissance économique, subissent de façon disproportionnée les chocs économiques et servent à faire face aux mesures d’austérité.

L’Expert indépendant présente un aperçu des incidences particulières qu’ont les politiques de réforme économique sur les droits fondamentaux des femmes et propose des mesures qui pourraient ou devraient être prises pour prévenir et corriger les effets préjudiciables. Il soutient que l’adoption d’une perspective axée sur les droits de l’homme, conjuguée à une analyse de l’économie réalisée sous un angle féministe, pourrait contribuer à mettre en évidence les partis pris qui sont présents dans les politiques de réforme économique, et dont l’effet sur les droits de l’homme doit faire l’objet d’une évaluation tenant compte des disparités entre les sexes. En outre, cette façon de procéder peut aider les décideurs à concevoir des solutions qui soient inclusives et favorisent l’égalité des sexes et les droits de l’homme.

Une approche des questions économiques et de réglementation axée sur les droits de l’homme devrait viser à remédier aux relations de pouvoir asymétriques entre les hommes et les femmes, qui sont à la base de l’inégalité entre les sexes. Dans ce contexte, le rapport examine brièvement certains des éléments des politiques de réforme économique qui touchent le droit au travail, la sécurité sociale, le logement, l’alimentation, l’eau et la santé. En outre, il étudie le rôle des institutions financières internationales qui, par leurs programmes de prêt et leurs activités de surveillance et d’assistance technique, prescrivent des politiques macroéconomiques qui ont des incidences sur l’égalité des sexes.

Link to report (Arabic, Chinese, Russian, Spanish)

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!